Notes de voyages

 <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" />

(…)L’ignorance trace la ligne et coupe le monde en deux parties ; le bien et le mal. L’ignorance occulte les véritables sources des actions, cache ou dévoile et reconstitue le puzzle selon ses interêts.

Le bien et le mal n’existent pas, il n’existe que des aspirations et celles ci engendrent les actions. On juge, malheureusement, toujours d’après les actions et jamais d’après les aspirations …

 

(…) comment on dit à quelqu’un qu’on est heureux qu’il existe ?

 

(…) « Ne fais pas autres ce que tu n’aimerais pas qu’ils te fassent … » Petit post-it du Christ … transformé aujourd’hui par tout ceux qui se lamentent sur leur sort en « les autres me font des trucs que j’aime pas qu’ils me fassent … » histoire de se ménager l’orgeuil et de garder sa patine de victime. Peut-être que la phrase de Confucius serait plus efficace : « Traite ton prochain comme tu veux qu’il te traite ».

 

« (…) plutôt que de condamner, répudier, choisir, il conviendrait d’aimer. L’amour est tout ; repos et mouvement à la fois. »  PauwelsLe Matin des Magiciens-

 

(…) et ça m’est bien égal d’avoir l’air stupide lorsque je regarde, facinée, les montagnes dégueler des nuages.